yukizuri

Le Blog original !

Au coeur de la culture japonaise

[Single] Time Machine Nante Iranai - Atsuko Maeda

le 28/09/2013 à 22h

Cet été, les groupes 48 ont fait la tournée du Japon : à Sapporo, une invité de marque les a rejoint, j'ai nommé Atsuko Maeda, feu ace des AKB48. Outre les retrouvailles émouvantes, ce fut l'occasion pour elle de faire la promo de son nouveau single (et le premier depuis son départ du groupe) : Time Machine Nante Iranai.

Critique

  1. Time Machine Nante Iranai (4/5)

    Une chanson fraîche et légère. Ça reste une bonne surprise : le rythme est assez rapide pour nous maintenir attentifs, et même si le chant est relativement faible (Maeda est sûrement rouillée !), il convient bien à l'ambiance simpliste. Je rapprocherais cette musique de certains morceaux pop d'Ikimonogakari!

  2. Kowareta Signal (4/5) Sonorités rock. Un style auquel la chanteuse n'est pas habituée, et ça se ressent très vite. La voix est un peu trop douce pour assumer ce que fournissent batterie et guitare électrique. Heureusement, l'instrumental (et en particulier le solo de guitare) est très original pour ce qu'on attend habituellement de la Jpop. Le rendu final est réussi !
  3. Kaze no Accordion (2/5) Ballade beaucoup plus classique. En voyant le bon côté des choses, on peut dire que c'est dans ce style qu'Acchan parvient le mieux à chanter. Mais ça reste tout de même très terne, malgré l'air sautillant. Le solo de synthé est trop faible en terme de volume, ce qui est dommage puisque encore une fois c'était assez original.

Réception

Grâce à une bonne promotion (présentation au sein des AKB et de multiples passages dans des émissions de musiques), on arrive à atteindre les 60000 exemplaires vendus. La carrière musicale d'Acchan aurait très bien s'éteindre avec son départ, il n'en est rien. Même si les ventes sont en baisse par rapport à son précédent single Kimi wa Boku da (136.000), elles restent supérieurs aux singles des membres encore dans les AKB comme Takahashi Minami, et Watanabe Mayu. Et c'est tout à son honneur.

Conclusion (6,7/10)

Un single qui aurait pu venir comme un cheveu sur la soupe : dur de revenir dans le monde de la Jpop sans raviver un lien avec les idoles que la chanteuse veut éviter. Mais ce comeback est pour moi réussi, grâce à une A-side qui la route, et des fans nostalgiques !

Commentaires