yukizuri

S'abonner !

Au coeur de la culture japonaise

[Voyage] 4 - Roppongi et Ginza

le 17/07/2014 à 05h

Roppongi se situe à l'est de Shinjuku. Quartier calme et aéré par des rues larges et des espaces verts, c'est un quartier plutôt résidentiel prisé des expatriés. Ginza, plus proche du centre historique de Tokyo, regroupe quant à lui de grands centre commerciaux pour un shopping du milieu au haut de gamme.

Une colline sans prétention

L'arrivée à Roppongi est marquée par un retour à un panorama plus occidental. Les immeubles grimpent moins haut et leur façade n'est plus couvert de publicités. Le lieu de rendez-vous de ce quartier est le Roppongi Hills, un centre commercial sur plusieurs étages possédant son lot d'enseignes internationales - Cartier, Vuitton - mais aussi une arène où de petites performances lives ont lieu tous les jours.

Ceci n'est pas un centre de commandement de navettes spatiales mais bien un centre commercial.

On peut déjà apercevoir la Tour de Tokyo, copie de la Tour Eiffel, certes plus haute, mais moins large (non mais !), et pas là-même, moins impressionnante. À dix minutes à pied, on peut alors en faire le tour, déguster des crêpes ou des sodas, et monter dedans par un magnifique ascenseur.

Ça tourne !

La Folie des grandeurs

À peine à l'extérieur de la gare de Yurakucho, proche de Ginza, on est de nouveau assailli par un monde à cent à l'heure où japonais et touristes se pressent à l'intérieur de boutiques surplombés d'affiches de plusieurs dizaines de mètres de haut. Si on est heureux de retrouver Uniqlo ou Muji, on redécouvre tout de même ces magasins qui se sont exportés en France récemment. Mais la mode n'est pas unilatérale !

Le Printemps à Tokyo !

Muji correspond ici à une sorte de Ikea où l'on trouve de nombreuses objets pour la maison et pour la décoration. Les vêtements au troisième étages sont simples, mais certains exemplaires font écho aux traditions japonaises : on trouve ainsi kimono, yukata, et geta (tongs japonaises). Plus étonnant, le Café Muji propose de nombreuses pâtisseries qui n'ont rien à envier à leur équivalente française ! Pour finir la visite, on découvre une exposition photos vantant les mérites de la marque qui s'inspire des tendances du monde entier.

Croisé dans la rue

Un français qui tractait à côté du centre commercial Matsuya correspondant à nos Galeries Lafayette ! Après une petite discussion, j'ai appris que le Japon était en manque crucial de main d'oeuvre. Suite au vieillissement de la population, le pays cherche à recruter 200 000 étrangers par an, mais seulement un tiers s'est présenté à ses portes l'année passé. Les visas pour travailler sont donc accessibles plus facilement en ce moment ! Bon à savoir.

Puisque nos pieds le méritent

L'avenue centrale de Ginza possède une particularité : le dimanche, elle est fermée aux voitures ! On s'amuse alors à redécouvrir un lieu où le piéton est roi et où les passages piétons font moins les fiers. Une initiative visiblement apprécié par les tokyoïtes. On peut alors apprécier pleinement les constructions toujours plus insolites et audacieuses de nombreux de points de vue.

En bref

Roppongi et Ginza sont des quartiers bien plus calmes que les précédents, et forment à eux deux la preuve de l'impact d'une occidentalisation relative du Japon. Une mondialisation visible à l'oeil nu. Au prochain épisode, Zigaroula nous présente Asakusa !

Commentaires

devismyidol le 01/08/2014 à 12h

Article très riche et très intéressant !
De fait j’ai plusieurs commentaires :

1/ Quartiers prisés des expats… quel est votre avis ? c’est celui que vous choisiriez ?
2/ J’adore tellement l’ascenseur kawaii – je veux le même dans mon immeuble (je vais faire la proposition au gardien)
3/ Super vidéo – on sent le retour progressif des techniques AMV avec le noir/blanc vs. couleur qui fait toujours de jolis effets :) + j’aime beaucoup la musique, qui est-ce ?
4/ Es-tu bien sûr de tes propos sur l’équivalence de qualité entre pâtisseries japonaises et françaises ??
5/ Malgré le lobby de recrutement japonais j’espère que tu vas revenir !!! Sais-tu quelle type de main d’oeuvre ils recherchent (cf. travail ouvrier ou cadre etc) ?

yukizuri le 04/08/2014 à 03h

1° Sûrement pas le quartier qui me plairait le plus, je préfèrais être dans un endroit plus « traditionnel ».
3° La bande originale de « L’été de Kikujiro » !
4° Je suis prêt à l’affirmer ! Le problème demeure dans leur disponnibilité. Ici, pas de boulangeries !
5° Question intéressante, mais dont je n’ai pas la réponse hélas.

Sophie le 08/08/2014 à 07h

Moi aussi j’aime bien ce mélange couleur/ noir et blanc !
Et j’avais bien reconnu la musique du grand Joe Hisaishi, je l’ai d’ailleurs mise sur mon board Music sur Pinterest !
Merci pour ces jolies balades en votre compagnie, les garçons !