yukizuri

S'abonner !

Au coeur de la culture japonaise

[Album] Doki Doki - 7!!

le 30/05/2013 à 11h

Sorti le 6 mars 2013, Doki Doki est le premier album de 7!!, groupe commencé en 2011.

Critique de l'album

  1. Dokidoki (5/5)

    Chanson titre de l'album. Elle donne un très bon aperçu de ce que rend d'habitude 7!!: à mi-chemin entre le rock - pour son côté rythmique, avec une batterie et une basse bien présente, et la pop, avec un son très léger, voire acidulé. Plus précisément, on remarquera l'utilisation d'un glockenspiel qui fait bien ressortir le côté enfantin de la voix de Nanae. Comme toujours, j'adore les passages à blanc où on peut réellement distinguer la présence des instrumentistes, comme à 2:55, avec une entrée de basse très feutrée.

  2. Yowamushi-san (4/5)

    Un genre dans lequel je ne les avais jamais vraiment entendu, ressemble plus à du Ikimono Gakari en fait, ce titre est une ballade assez agréable. Le refrain est très bon, la chanteuse y cherche des notes hautes, mais faîtes toute en douceur, alors que les ponts du refrain au couplet sont vraisemblablement chantés en coeur par tout le groupe. Très bonne surprise en fin de compte.

  3. Lovers (5/5)

    J'ai découvert le groupe par cette chanson, qui fût un des opening de Naruto Shippuden, et autant vous dire que ce fût pour moi un des meilleurs. Le rythme y est déchaîné grâce à Maiko ; une fille à la batterie je trouve ça génial soit dit en passant, je n'avais pas vu ça depuis Oreskaband (où il n'y a que des filles de toute manière). Bref, en écoutant cette chanson, on a presque l'impression que tous sont dans une course contre la montre, en témoigne la voix qui trébuche presque, mais ne commet aucune erreur (cf rythmes en 4 doubles - noire). On est plutôt du côté Rock que Pop, mais on adhère parfaitement. Comme d'habitude, de petit décrochages dans les aigus sont présents pour notre plus grande gourmandise!

  4. Nemurenai Yoruni (2/5)

    On change complètement de style, avec une intro au shamisen (sorte de violon traditionnel japonais) si je ne me trompe pas. Visiblement plus douce, la chanson fait pâle figure à côté des autres chansons. Pour les excuser, j'ai toujours un peu plus de mal à accrocher aux balades. Le solo de guitare est plutôt appréciable, la chanson en elle-même n'est pas dénuée d'intérêt, mais je n'irais pas l'écouter sur un coup de tête comme je le ferais pour les précédentes. Je salue tout de même la belle voix de Nanae dans ce nouveau registre.

  5. Sayonara Memory (5/5)

    Cette fois c'est un ending de Naruto Shippuden ! Toujours aussi énergique quant il s'agit de faire des chansons pour des animes, le groupe ne déçoit pas. Le petit ralentissement lors du pont est parfait, et tout ce qu'attend l'auditeur est l'explosion musicale du refrain. Le "Hikare Hikare Hikare !" et tout les autres mots répétés en boucle lors de celui-là montrent l'envie d'en faire une chanson qui se retient, et marque l'esprit. C'est plutôt réussi. D'ailleurs on peut sentir comme une accélération lors de cette chanson, les couplets semblent de plus en plus courts. Les jeux sur les voix vers 2:30 sont les bienvenus, alors que le "passage à vide", qui devient presque une signature du groupe, est parfaitement approprié pour séparer le deuxième du troisième refrain.

  6. Nijiiro (2/5)

    On est reparti sur une ballade. Un peu plus rock tout de même. Le pont est plutôt réussi grâce à Maiko qui y met de sa patte à la batterie. Le refrain est classique.

  7. Falling Love (3/5)

    Une de leur première chanson. Plus punchy que la précédent. On y voit tout de même la patte du groupe qu'on retrouvera plus tard dans Lovers et Sayonara Memory, comme les petits décrochages dans les aigus lors des refrains, et une batterie bien présente. Elle s'écoute plutôt facilement plusieurs fois. L'usage de choeurs est à féliciter, ça ajoute un petit côté Beachboys assez osé, mais qui rafraichit pourtant la chanson

  8. Ai no Kotoba (5/5)

    Très bon morceau. Une basse qui s'impose dès le début, des riffs à la guitare accrocheurs, et une batterie qui martèle pour notre plus grand plaisirs tout les temps, tout en restant légère. Le refrain est doux mais puissant, et l'usage de triolet (sorte de contre-temps) est vraiment excellent, ça donne un nouvel aspect à la voix. Le début du refrain est d'ailleurs parfait, on ne peut que chanter avec Nanae le "Ai no Ai no !" (un jeu de mot avec I know I know peut être, à creuser). Le groupe nous emporte vraiment dans son monde, et tout ça d'une manière naturelle. Pour moi, ce morceau représente vraiment ce que j'attend de ce groupe.

  9. Kimi to Watashi no Ballad (2/5)

    Le ton est ici plus comique. On retrouve des airs de rock'n'roll typé Grease lors du refrain. On pourrait imaginer ce morceau dans un contexte de bal de promo. Du coup c'est un peu plus artificiel selon moi. Ca montre tout de même une recherche de la part du groupe, et ça on ne peut pas leur reprocher. Mais ça n'accroche pas vraiment, et ça ne laissera pas de grands souvenirs.

  10. Snow Man (3/5)

    De nouveau une ballade. Peut-être mieux réussie que les précédentes. Je retrouve un peu des airs d'Oasis, grâce à une guitare saturée. Le refrain est réussi, mais les couplets laissent à désirer. Toujours l'éternel solo de guitare comme dans chacune de leur ballade, il faudrait faire attention à ne pas tomber dans une routine et chercher la nouveauté. Le morceau reste tout de même assez réussi.

  11. Sweet Drive (5/5)

    Issue d'un de leur single, cette chanson est tout simplement génial, au sens propre du terme. Je ne la découvre que maintenant, mais elle est pour ainsi dire ma perle dans cette album. La cause en est le refrain, totalement fantastique. Les couplets sont bons, mais sans plus. Mais les questions que Nanae chantent dans chaque deuxième partie de refrain sont pour moi parfaites, nous laissant sur notre faim, on a qu'une envie, entendre la suite. A écouter avec attention ! Ce n'est pas à la première écoute que j'ai aimé cette chanson.

  12. Blanco (2/5)

    Et une ballade de plus. Tout ce qui a déjà été dit vaut encore sur celle-ci. Sérieusement, on me ferait écouter une autres ballades et celle-là, que je ne serais pas les différencier. Pour moi ce n'est pas leur genre, c'est clair, et il faut qu'il trouve un autre genre avec lequel alterner leur style rock, car là, ça ne colle pas. Si vous voulez de la ballade, je vous conseille Ikimono Gakari, qui en font d'excellentes. Ici, seul l'instrumental sauve un peu le tout.

  13. Bye Bye (3/5)

    Un peu terne pour une dernière chanson, mais ça revient tout de même dans le bon sens. Bye Bye offre en effet un compromis entre les ballades et les bombes de 7!!. Les couplets y sont assez lent, mais les refrains relèvent le tout. Cette fois, c'est la guitare de Michiru qui est à l'honneur, les riffs, notamment ceux du refrain, sont très bons, même meilleurs que la voix.

Conclusion (14,2/20)

Doki Doki est un album à écouter pour tout ceux qui veulent découvrir un groupe de Jrock/Jpop qui a de grandes qualités, et qui gagnera sûrement sa place sur la scène japonaise. Certains titres sont de pures merveilles, assez inventives.

Commentaires