yukizuri

S'abonner !

Au coeur de la culture japonaise

[Film] The Garden of Words - Makoto Shinkai

le 20/10/2013 à 21h

Après 5cm par seconde, et Voyage vers Agartha, Makoto Shinkai nous offre sa dernière réalisation: The Garden of Words (Kotonoha no Niwa, 言の葉の庭). Projetée avant-hier au Grand Rex à Paris en avant-première, et en compagnie du réalisateur, Zigaroula et yukizuri vous dévoilent ici les secrets de ces 46 minutes d'animation.

Résumé

Takao Akizuri, un élève de 15 ans, n'est pas un très grand fan de l'école : il décide donc de sécher les cours tous les matins de jours de pluie pour se rendre dans un parc afin de se rapprocher petit à petit de son rêve, à savoir devenir fabricant de chaussures, en dessinant des croquis.

Là bas, il rencontre Yukari Yukino, une jeune femme mystérieuse qui mange du chocolat en buvant de la bière, attitude qui interpelle quelque peu le personnage principal. Petit à petit, les deux protagonistes apprennent alors à se connaître chaque jour de pluie.

Critique

Compte-rendu de l'Avant-première

Makoto Shinkai était donc présent pour une interview exclusive, où le public pouvait lui poser des questions sur son nouveau chef-d'oeuvre. Ainsi, il a expliqué qu'un nouveau reflet avait été ajouté pour le film. Alors que l'animation utilise d'habitude le blanc et le noir, Shinkai a utilisé le reflet vert sur tous ses décors et ses personnages, ce qui permet d'expliquer en partie l'harmonie citée plus haut.

Un autre point remarquable est la conception des gouttes d'eau, qui ne peuvent que marquer le spectateur. Alors qu'elles sont créées par images de synthèse lors de leur chute, leur impact et rebond sont dessinés manuellement.

Retrouvez plus bas une question sur la distance dans la romance.

Conclusion

The Garden of Words brille par sa réalisation graphique hors norme, mais pêche peut être par ses choix scénaristiques (durée, et histoire). Il n'en demeure pas moins une des oeuvres les plus abouties de Makoto Shinkai. À voir.

Commentaires