yukizuri

S'abonner !

Au coeur de la culture japonaise

[Voyage] 9 - Tokyo & Odaiba

le 21/08/2014 à 08h

On arrive aujourd'hui au plein coeur de la métropole Tokyoïte, le centre historique. Le paradoxe arrive quand le visiter revient à vite tourner en rond, étant donné que la plupart de ses bâtiments sacrés et politiques sont interdits au public, le Palais Impérial en tête. On débarque ensuite sur l'île artificielle d'Odaiba par la rame aérienne lancée il y a quelques années - paysages spectaculaires garantis !

Le Rainbow Bridge qui vous mènera sur l'île artificielle d'Odaiba !

Dans les profondeurs

Un titre de paragraphe bien inquiétant pour une histoire qui ne l'est vraisemblablement pas. Arrivé à Tokyo en métro, on reste dans la station un peu plus longtemps que prévu pour découvrir une galerie de restaurants sous-terrains! Pour tous les goûts, cela ne s'adresse cependant pas forcément à toutes les bourses. Les plats y sont généralement plus cher que l'équivalent qu'on est susceptible de trouver dans la rue.

On s'arrête tout de même pour prendre des yakitori (brochettes de poulet, et par extension brochettes tout court). En prenant les suggestions du chef, je me retrouve avec des coeurs de poulets (au centre sur la photo) ! Fallait osé mais c'était délicieux.

Un quartier haut de gamme, et le jardin impérial

En sortant, on découvre de nombreux immeubles, non plus de marques vestimentaires comme à Ginza ou Omotesando, mais plutôt des hôtels de luxe et entreprises dans la finance. La sobriété est mise à l'honneur, et pour retrouver des couleurs, il faut attendre l'entrée du Jardin Impérial.

On y accède par un pont traditionnel au charme incontestable. La visite est alors composée de différentes constructions traditionnelles en bois qui bordent des allées parfois assez vides. En plein coeur du parc se trouve une petite butte de laquelle on est censé pouvoir observer le Mont Fuji (un élément touristique qu'on retrouve dans 90% des lieux visités au Japon !).

À noter que si l'on croise de nombreux touristes, les japonais ne se désintéressent pas pour autant du lieu le plus proche du Palais Impérial ! Les autorités sont aussi présentes, mais d'une manière bien moins ostensible que pourrait l'être leurs homologues français. C'est à bicyclette qu'on en croise parfois, et il est parfois difficile de les distinguer des jardiniers.

En repartant, on admire une dernière fois les bancs de fleurs et les douves qui protégeaient autrefois le château. Direction Shimbashi pour prendre le métro aérien en direction d'Odaiba !

Ça tourne !

De démesure en démesure

La traversée du Rainbow Bridge de nuit en elle-même vaut le détour. On commence déjà à entrevoir la grande roue de 115 mètres, illuminée et animée par des couleurs pastelles. Odaiba a beau être artificielle, les japonais n'ont pas hésité à construire des bâtiments aussi haut et nombreux que d'habitude. Dans la Grande Roue, on peut avoir pendant plus d'un quart d'heure un regard inédit sur la ville qu'on explore depuis bientôt un mois. De nuit, c'est tout simplement magique : la Tour de Tokyo illuminée retrouve  notamment un tout nouvel intérêt.

On trouve donc de nombreux centres commerciaux sur plusieurs étages, mais aussi des parcs d'attraction, et des restaurants à n'en plus finir.

En les explorant, on découvre parfois des décors semblables à ceux d'un Disneyland, comme le thème vénitien du Venus Fort. Le faux plafond couleur ciel rend le tout encore plus féerique.

Pour les fans de voiture, le Show Room de Toyota est présent, mais s'il est ouvert jusqu'à tard le soir, les démonstrations proposées sont à observer les après-midi. Néanmoins, une surprise vous attend si vous passez par le premier étage...

Croisé dans le Showroom de Toyota

Un tyrannosaure ! Rien que ça. Il y a aussi un tricératops un peu plus loin mais c'est moins impressionnant. Les dinosaures sont là pour montrer la fiabilité et la réactivité des caméras embarquées dans les véhicules Toyota, et le résultat est remarquable.

En l'absence de mouvement, ils semblent dormir, mais en s'approchant, et en tournant autour d'eux, leur tête vous suit ! Une expérience vraiment amusante (et qui donne envie de revoir Jurassic Park !).

Les conclusions

Si le quartier central de Tokyo peut être mis de côté pour une visite rapide de la ville, Odaiba vaut le détour, et si possible de nuit. Les vues sont imprenables sur le reste du mégapole mondial, et les activités proposées satisferont toutes les envies ! Pour la suite du voyage, tous les articles sur Tokyo à proprement dit ont maintenant été rédigé. Mais ne vous en faîtes pas, de nombreuses surprises vous attendent encore, alors n'hésitez pas à vous abonner au blog pour en apprendre plus sur Disneyland, Enoshima, Kanazawa, Kyoto, et de nombreux autres bonus !

Commentaires

mayia le 21/08/2014 à 06h

Rien a dire je me contente de rêver

devismyidol le 26/08/2014 à 02h

Le dinosaure de toyota est génial