yukizuri

S'abonner !

Au coeur de la culture japonaise

[Voyage] 5 - Asakusa

le 19/07/2014 à 16h

Cette fois-ci, nous nous rendons un peu plus à l'est de la ville : direction Asakusa ! Bien qu'excentré par rapport aux monstres Shibuya et Shinjuku, ce quartier possède son lot de surprises, ce qui en fait un quartier assez prisé des touristes.

 Le temple Sensou-ji

Si Asakusa attire autant de touristes, c'est bien évidemment grâce à son temple bouddhiste, le plus vieux de Tokyo, dont la construction s'est achevée en 650. Contrairement aux autres temples que nous avons visités jusqu'à présent, celui-ci possède la particularité de ne pas se trouver dans un jardin mais au bout d'une très longue allée encadrée par deux portes majestueuses : la Kaminarimon qui ouvre la voie, et la Houzoumon qui la referme.

De ses 12 mètres de haut, la Kaminarimon abrite les statues des dieux du vent et du tonnerre. Au centre, on peut y voir une énorme chouchin (lanterne rouge) sur laquelle est indiqué le nom de la porte.

Une fois cette porte traversée, on arrive alors sur ladite allée. Il s'agit en réalité d'une allée commerçante dans laquelle on peut trouver de tout, allant du tissu à des katanas en passant par des petites choses sucrées à manger, dénommées Ningyo-yaki. Bien que leur goût ne m'ait pas paru des plus incroyables, la machine permettant de les fabriquer valait le détour, montrant toute la chaîne de production d'un de ces petits gâteaux.

Une fois cette allée traversée, nous entrons enfin dans le vif du sujet : le temple ! D'aussi près, il semble vraiment massif. Un énorme bac est disposé au milieu pour permettre à n'importe qui de lancer une pièce et de faire un vœu. Sur la gauche se trouve un petit autel dans lequel, pour 100¥, il est possible de tirer au hasard un charme de bonne fortune. J'ai, pour ma part, eu un charme de mauvaise fortune, alors que yukizuri a eu un charme de moyenne fortune.

Ça tourne !

D'autres choses à voir à Asakusa ?

Le quartier ne possède malheureusement pas beaucoup d'autres choses à visiter. Un petit parc d'attraction se trouve à quelques minutes à pied du temple. En revanche, les tarifs (1000¥ l'entrée puis entre 200 et 500¥ l'attraction), la vraisemblable qualité moyenne des attractions et le manque aberrant d'animation (musique, touristes, aucune attraction en route) nous a dissuadés d'y aller.

Depuis Asakusa, il est également possible de voir la Tokyo Skytree, deuxième tour la plus haute du monde avec ses 634 mètres de haut. Le quartier possède quelques restaurants, et nous avons eu l'opportunité de goûter des Takoyakis (boulettes de pâte contenant des morceaux de poulpe grillés), et j'avoue avoir été assez impressionné par le goût qu'ils ont.

Conclusion

Asakusa vaut le détour pour le temple et son allée marchande, mais il ne faut pas s'attendre à y voir beaucoup d'autres choses comparé aux autres quartiers que nous avons visités.

Prochain article : direction Ikebukuro !

Commentaires

mayia le 19/07/2014 à 05h

Moi j’ai trouve se temple très beau , je doute que sa construction soit d’origine. Cela me pousse à la curiosité .

yukizuri le 23/07/2014 à 03h

La majorité des batiments historiques ont en effet été refaits ! et la peinture doit l’être encore plus souvent.
C’est en partie du aux dégats reçus pendant la guerre mondiale.

devismyidol le 01/08/2014 à 12h

Alors on veut en savoir plus sur vos charmes ! Qu’est-ce que c’était ?

Zigaroula le 01/08/2014 à 15h

Je n’en sais hélas pas beaucoup plus que ce qu’il y a d’écrit en anglais sur le charme que j’ai pris en photo, désolé :)