yukizuri

S'abonner !

Au coeur de la culture japonaise

[Voyage] 2 - Shibuya

le 13/07/2014 à 19h

Shibuya est un des quartiers où les jeunes tokyoïtes se réunissent pour écouter de la musique, faire du shopping, ou se rencontrer dans les cafés des tours d'une dizaines d'étages. C'est un lieu à ne pas rater si vous avez toujours rêvé de voir ces écrans géants diffusant des clips de J-Pop (musique pop japon(i)aise) toute la journée !

Des visites à n'en plus finir !

Shibuya recèle d'endroits à visiter, un véritable coffre aux trésors pour tout amoureux du Japon. La NHK, chaîne nationale, propose une visite de ses salons dans lesquels on redécouvre les drama - séries japonaises -  les plus populaires, et ou les enfants peuvent s'amuser dans des espaces de jeux s'étendant sur deux étages. Le tout coût 200¥ et n'a certainement pas été pour moi le bâtiment le plus marquant.

Le coeur de Shibuya réside purement et simplement dans ses rues. Les artères principales sont fournies en centres commerciaux et grandes enseignes, comme Uniqlo ou BicCamera, où vous trouverez n'importe quel objet ayant un rapport de près ou de loin à l'électricité.

Ce qui reste le plus intéressant à visiter, c'est la rue directement en face de vous à la sortie de la station de métro. Immanquable, l'entrée de cette rue est signalée à la fois par de la musique à plein volume et une enseigne vous invitant à découvrir un monde plutôt acidulé (à découvrir au milieu de la vidéo de Shibuya). On peut y acheter de nombreux vêtements, chapeaux, écharpes, mais aussi des dvd, cd, et photobook (album photo d'artistes) dans des magasins très bien approvisionnés ! Avec de la chance, on peut même voir son artiste préféré venu pour une brève séance de dédicaces (j'ai notamment vu Miwa).

Ça tourne !

Le Temple Meiji

Un des endroits à ne surtout pas manquer ! Un peu plus au nord, la forêt qui le protège possède de grandes allées agréables pour se poser et décompresser à la façon Zen ! La visite est gratuite tant que vous ne souhaitez pas visiter le parc intérieur (500¥) dessiné par l'Empereur Meiji qui contient tout de même son lot de belles surprises.

Dans le temple, on peut faire des voeux en les écrivants sur un papier à glisser dans une enveloppe ou directement sur des tablettes en bois plus tard affichées par le temple. On peut alors s'amuser à lire les voeux des autres et s'amuser à reconnaître les nationalités qui sont passées ici par l'écriture.

Croisé dans la rue

Un camion arborant une image du groupe Shoujo Jidai (Girl's Generation) et diffusant de la musique en paradant dans les rues ad libitum. Ces méthodes publicitaires ne sont pas rares, et les rues de Tokyo sont généralement assez bruyantes car de nombreux vendeurs ont pour rôle d'amener le plus de clients possibles à l'intérieur en vendant des articles parfois à la criée!

Parlons français

La France est dans l'imaginaire nippon le pays de la mode et du goût. Mais ce qu'on sait moins, c'est que c'est le cas depuis plus d'un siècle, car l'Empereur Meiji avait pris goût pour les vins de Bourgogne ! On peut donc voir des offrandes françaises offertes au début du vingtième siècle au côté du sake tradtionnel.

Aujourd'hui, si la cuisine Française ne court pas les rues au Japon comparée à sa consoeur italienne, de nombreuses enseignes portent tout de même des noms tels que le Café Latin.

Prochain article : direction Shinjuku, le quartier des affaires et de la nuit !

Commentaires

Mayia le 13/07/2014 à 07h

Miwa rime avec Kawai , Quel chance ………………….

Sherekkan le 14/07/2014 à 03h

Le temple est très beau :)
J’ai hâte de voir la suite !! Shinjuku, c’est le quartier chaud !